24 avril/jour: fabrique de la violence

Note globale

3.00/10

Note littéraire

3.00/10

Policier

2 évaluations

322 pages

Au pied d’un immeuble un enfant, nu, mort. Les policiers et leur enquête sont un prétexte pour pénétrer dans cette commune de banlieue. Une cascade d’enchaînements, le ton monte entre bandes et deux d’entre elles s’affrontent en représailles et contre représailles, jusqu’à la mort, comme d’habitude. La vie ordinaire de nombreuses communes de banlieue. En bruit de fond, on observe la vie des habitants, les difficultés, la solidarité. Regardons comment, dans l’indifférence, se construit cette violence. Entre naturalisme et réalisme sans excès de dramatisation, on s’arrête toujours avant les larmes. Mais l’essentiel c’est que si on ne change rien, rien ne change.

L'auteur

Valentin Fontaine
72 ans

BAGNEUX

Prof. Retraité
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

VIP
Ropars Muriel
6.00/10
roman à retravailler
Lire l'évaluation
VIP
Vander Straeten Veronique
0.00/10
Voir mon "résumé"
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...